Le lien aux familles

Les enfants accueillis vivent au sein de leur famille biologique ou d’accueil, d’institutions et en sont éloignés, par décision administrative, judiciaire, ou suite à un échec de portage.

Le lien aux parents nous semble essentiel (lorsque cela est possible) afin que des efforts conjoints équipe éducative/famille, accompagnent l’évolution de l’enfant et puissent assurer le retour de l’enfant lorsque les conditions sont réunies.

En effet de nombreux travaux en psychologie, psychosociologie et psychopédagogie montrent l’importance du contexte psycho-affectif sur les apprentissages et le développement personnel de la personne, c’est la raison pour laquelle nous avons choisi de placer au centre du projet la cohérence éducative et la compréhension conjointe des problèmes rencontrés.

Les parents sont informés régulièrement, à leur demande, de l’évolution de l’enfant tant au plan de sa progression scolaire que comportementale, grâce aux liens que la structure tisse avec eux et avec les référents de l’ASE. Cette évaluation est établie conjointement par l’enfant et son référent de Champrieux, dans l’esprit d’une formation de l’enfant à l’auto-évaluation. Cette démarche conditionne les progrès de l’enfant, son évolution positive.

Par ailleurs les parents sont associés par le biais d’échanges réguliers (avec l’équipe éducative et les éducateurs de l’ASE chargés du suivi personnalisé de l’enfant), aux problématiques éducatives qui ne manquent pas d’émerger dans ce type de structure.

C’est ainsi que Champrieux a initié un accompagnement psychologique des parents qui peuvent y adhérer, réalisé par un pedo-psychiatre-psychanalyste ; ce suivi permet de travailler le lien parents/enfants, à partir des traumatismes de l’attachement dont sont porteurs enfants et parents.

L’équipe de direction est à la disposition des parents et éducateurs de l’ASE pour toute rencontre qui concerne l’enfant, dans les limites imposées par la loi.